PRAHA BOHEME

Virée au coeur de l'Europe

PRAGUE

 

Première virée en Europe de l’Est à l’occasion d’un week-end prolongé à Prague. On part avec quelques clichés en tête au sujet de Prague : ville de fête où la bière moins chère que l’eau coule à flot, QG européens des EVJG, capitale culturelle.

Au cours de notre voyage on découvre une ville plus difficilement pénétrable que les chaleureuses capitales du Sud de l’Europe, mais qui offre une atmosphère pleine de mystères et de majestuosité !

QUARTIERS DE PRAGUE

 

» STARE MESTO

Le coeur historique de Prague est le quartier le plus touristique notamment grâce à ses merveilles d’architecture. Même si ce n’est pas le quartier le plus authentique, impossible de visiter Prague sans y faire un tour.
Nos deux conseils pour ce quartier : se retrouver sur la place de la vieille ville aux heures piles pour admirer le spectacle de l’horloge, et y faire un tour de nuit pour admirer la majestueuse église du Tyn éclairée.

 

.

» MALA STRANA

En traversant le célèbre pont Charles depuis Staré Mesto, on se retrouve dans Malá Strana de l’autre côté du fleuve la Vltava. C’est ici que se dresse le prestigieux Château, l’endroit idéal pour se balader, se perdre dans les ruelles et prendre de la hauteur sur la ville. Ce quartier a beaucoup de charme, entre la verdure des collines du Château, l’ancien tramway qui serpente les rues pavées, et les différentes époques architecturales du gothique a la Renaissance qu’on y retrouve.
Une fois le pont traversé on recommande simplement de lâcher son guide et de monter dans les ruelles en levant les yeux.

 

» VINOHRADY ET ZIZKOV

Au contraire des précédents quartiers, difficile de percer en quelques jours tous les secrets de ces quartiers à l’Est de la ville. Plus loin des sentiers battus et décrit par les guides comme les quartiers plus authentiques de Prague, on a d’abord le sentiment d’être dans un endroit calme et résidentiel. Ce n’est qu’une fois la nuit tombée, en poussant les portes que l’on peut découvrir l’ambiance qui règne dans ce coin et se fondre dans les nuits de la jeunesse praguoise. Au fil de notre soirée on se retrouve dans des bars à bières tous plus enfumés les uns que les autres* puis par hasard dans le sous-sol d’un ancien théâtre transformé en club hard-rock.
On a d’ailleurs été étonnées de la place qu’occupe encore le rock et le hard-rock dans nombre de boîtes à Prague, là où à Paris quasi tous les lieux se sont conformés à la musique électronique.
De jour Vinhorady et Zizkov sont les quartiers parfaits pour se poser dans un parc ou un café littéraire.
*La loi sur l’interdiction de fumer dans les bars est prévue pour Mai 2017.

 

 

COUPS DE COEUR

 

Ce qu’on a préféré pendant notre week-end dans la capitale tchèque.

 

❤️ 1 SE BALADER DANS LE MYTHIQUE CHÂTEAU

Sur le chemin plusieurs immanquables de Prague, d’abord on arrive par le célèbre pont Charles qui relie le château au reste de la ville. Le traverser peut prendre du temps vu le nombre nombre d’artistes qui s’y trouvent et la foule tout autour, on recommande d’y passer tôt dans la journée, nous on a eu du mal à se lever du coup il était bondé.

Ensuite poursuivre la balade en montant dans les ruelles, pour admirer les nombreux monuments, palais, églises, collines, etc.

Pour prendre de la hauteur (et pouvoir faire de jolies photos), on vous recommande de grimper dans l’une des tours aux abords du pont. Nous sommes montées dans la tour côté Mala Strana et le dernier étage ouvert offre une vue à 360° sur la ville (photo ci-dessous).

Pour finir la balade on peut se rendre au John Lennon Wall en contrebas du pont, et s’arrêter quelques instants écouter les artistes qui viennent s’y relayer.
Musiciens de rue, monuments dédiés à la musique classique, nombreux hommages à John Lennon et aux Beatles : au fil de notre week-end, on découvre combien la musique occupe une place importante dans la ville.

 DSC02098

DSC02048DSC02300

 

❤️ 2 DEJEUNER AVEC VUE SUR LA COLLINE AU RESTAURANT HOST

Host, le restaurant cosy de notre escapade. Situé dans le quartier Hradcany, on recommande cette adresse pour une pause déjeuner après les visites de la matinée. Le cadre est agréable :
banquettes, plantes vertes et baies vitrées qui offrent une vue et une luminosité réconfortante. Il suffira d’arpenter un escalier étroit pour arriver chez Host et recharger les batteries.

Coté carte, un menu (plat + dessert) est proposé le midi pour 150 couronnes. On a mangé des pommes de terre farcies de viande, du choux (toujours, encore à toutes les sauces ici) et un cake à la banane. Les assiettes sont simples mais font le travail, le service est rapide, et le tout pour un prix doux.

On vous conseille ce lieu pour le cadre et pour la solution efficace qu’ils proposent à midi, à proximité du château.

❤️ 3 PRENDRE UN COCKTAIL SUR LE ROOFTOP DU U PRINCE

L’entrée de l’hôtel U Prince est sur la Place de la Vieille Ville dans le quartier de Stare Mesto, et il faut prendre l’ascenseur pour se rendre au bar qui se situe au dernier étage. Arrivé en haut, la terrasse du bar en rooftop offre une vue imprenable sur la ville. Après une bonne journée de marche dans le château c’est l’endroit rêvé pour reprendre des forces avec un bon cocktail (pour un peu changer de la bière), terrasse bien exposée pour les beaux jours et chauffée en hiver ou à la mi-saison (il y a même des plaids mis à disposition).

Après une longue balade dans le Château, deux Spritz et un Sex on the Beach plus tard, on avait retrouvé la forme !

❤️ 4 DÎNER COMME UN PRAGUOIS AU LOKAL RUE DLOUHA

Ici cela ne fait aucun doute, on est bien dans un repère tchèque. Immense cantine ornée de longues tables en bois, le Lokàl grouille de monde, de 18h heure traditionnelle du repas en République tchèque, jusqu’à 22h pour les retardataires comme nous. Il est le restaurant idéal pour prendre quelques forces avant d’attaquer sa soirée praguoise, et idéalement situé rue Dlouhà où se situent de nombreux bars connus de la ville. Au menu de la viande, de la bière et du chou, toujours, ici pas le choix il faut se jeter a l’eau et opter pour des spécialités, on n’a pas été déçu.

Un peu d’attente à prévoir mais les larges pintes dégainées par le serveur font patienter dans la bonne humeur.

Côté prix, la note est economique.

❤️ 5 DECOUVRIR LE RUDOLFINUM, PALAIS DE LA MUSIQUE CLASSIQUE

De l’extérieur en journée, le bâtiment ne semble pas accueillir de visiteurs. Ce n’est qu’en entrant que l’on decouvre la beauté de ce bijou d’architecture ! A l’intérieur une immense salle qui fait office d’accueil, une galerie d’art, un café aux lumières tamisées tapis derrière une allée de voûtes. Avis aux photographes en herbe, avec la lumière du jour qui entre par son plafond de verre le Rudolfinum est un superbe terrain de jeu pour s’exercer a la composition, à la photographie d’achitecture et à la maîtrise des lumières.

Si vous restez suffisamment dans les galeries vous aurez peut-être la chance d’entendre dans une salle au loin les répétitions de l’orchestre symphonique tchèque.

Et on n’a pas pu mais si vous avez le temps pourquoi ne pas assister à un concert.

 

TIPS PRAGUE 

 

 

∴ QUAND ET COMMENT SE RENDRE A PRAGUE

On a pris nos billets en janvier, apres un rapide coup d’oeil sur le site Skyscanner on réserve via le site de la compagnie Czech Airlines au tarif de 130€ l’aller/retour.
On recommande de réserver plutôt 4 mois à l’avance pour avoir les meilleurs prix : les prix peuvent descendre jusqu’à 75€ l’aller/retour.

Pour ce qui est de la date du voyage, on recommande de partir à la mi-saison pour éviter les touristes, mais avoir quand même de belles journées ensoleillées donc mai/juin ou septembre/octobre.

∴ IDEE LOGEMENT : UNE PRIVATE ROOM EN AUBERGE

Comme à notre habitude on sonde un peu les possibilités : airbnb, hôtels, auberges, sites locaux..puis on finit par se dire qu’on passera le minimum de temps enfermées chez nous, on opte donc pour une private room en auberge. L’auberge s’appelle Hostel ELF, dans le quartier de Zizkov, le centre-ville est accessible en 10 minutes avec un bus direct. L’accueil est simple bien que coloré [notre chambre était peinte en orange du sol au plafond], et l’établissement est propre et sécurisé.

Petit bonus : breakfast offert tous les matins + coffea/tea à volonté 24/24

DSC02289

 SE DEPLACER DANS LA VILLE

Pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport l’itinéraire est assez simple : prendre le bus 119 pour rejoindre la ligne de métro A (verte), ou le bus 100 pour rejoindre le métro B (jaune) plus au Sud. Une fois arrivé a une station métro la ville est relativement bien quadrillée.

Pour nous déplacer nous avons commencé par tester le bus : économique, et plutôt agréable de rester en extérieur pour découvrir la ville et avoir un aperçu des quartiers traversés. Finalement un soir avant de sortir nous avons machinalement ouvert notre application Uber et  là surprise : à 3 la course était plus économique que les tickets de transport. Adieu le bus, bonjour les vitres teintées.

Dernier point, sur un malentendu en fin de soirée nous nous sommes retrouvées a prendre un taxi local : arnaque. 460cz pour faire le trajet retour qui nous avait coûté 86cz à l’aller.. 

DSC02273

∴ LA NOURRITURE

Les tchèques dînent traditionnellement beaucoup plus tôt que nous : le repas du soir est entre 18h30 et 20h [la bière au goûter ça creuse].

Sur les spécialités on était assez sceptiques avant de partir. Beaucoup de plats à bases de choux, de viandes et de crème, et l’incontournable Goulash bien sûr, une sorte de choucroute locale.
A la base ça ne vend pas de rêve on vous l’accorde, mais nous avons finalement eu de bonnes surprises !

Pour finir impossible de parler de la nourriture à Prague sans évoquer le fameux Trdelnik : une pâtisserie à base de sucre et de noisette, grillée à la broche un peu partout dans la ville. Il y a aussi les variantes avec la glace ou autres sucreries fourrées à l’intérieur !

Et sinon pour finir une brochette de pomme chips qui n’est pas du tout une spécialité locale, mais devant laquelle on a totalement craqué. 

 DSC02131

DSC02121

∴ ET LA BIERE

Une institution à Prague, la tradition veut que son prix au litre soit toujours inférieur a celui de l’eau, question de principe. Ne vous risquez pas a commander un demi vous pourriez fâcher le serveur, soyez poli optez pour une pinte. Au niveau des horaires de ce côté-là, aucune souci à toute heure du jour ou de la nuit.

∴ CÔTE BUDGET

Côté budget, Prague nous a réservé de belles surprises. Alors que les logements nous ont paru un peu cher, le coût de la vie sur place est très abordable.

  • Vols = 138 euros AR par personne, avec la compagnie Czech Airlines pour un départ de CDG vers Ruzyne (aéroport praguois). Les billets ont été pris deux mois à l’avance mais tentez de les acheter plus tôt. On avait vu des vols à 90 euros (aller-retour) quelques semaines avant de réserver les nôtres. Autre astuce pour les petits porte monnaies : on a opté pour les transports en commun de l’aéroport de Ruzyne jusqu’à notre auberge. Le combo bus 119 + metro nous a mené à bon port, et évité de payer un taxi.
  • Hébergement = 48 euros par personne pour 3 nuits en auberge, petit déjeuner inclus.
  • Restaurants / Bars = globalement, les prix sont plus doux qu’en France de ce côté. Comptez 7 à 8 euros pour un midi, 13 euros pour un soir et 3 euros pour une bière (this is this end …).

Total = 290 euros par personne pour 3 jours.

 

∴ D’AUTRES ADRESSES A PRAGUE

Une activité par beau temps : une balade en pédalo sur la Vltava

Une autre : visite des jardins du Château

Un endroit où manger un bon burger : le Mozaica

Un endroit où regarder un match/boire une bière en extérieur : le Riegrovy Sady Beergarden, dans le parc du même nom (vous pouvez venir avec des copains, la capacité du bar est quasi de 500 personnes).

Un endroit où sortir : rue Dlouhà, par exemple au James Dean

Pour une sortie alternative : Palac Ackropolis (la programmation ici)

Un rooftop : le T-Anker, au dernier étage des Galeries Lafayette locales, avec une grande terrasse qui offre une vue sur la ville – mention spéciale à ce moelleux au chocolat

DSC02237

Prague est une superbe destination européenne pour tous les amoureux d’architecture, de photos et de bière. En plus de sa réputation de capitale de la fête, on découvre une ville précieuse et secrète, où la musique occupe une place très importante.

Un peu déçues de l’avoir vu sous le soleil que quelques heures, on recommande de s’y rendre plutôt pendant les beaux jours, pour pouvoir profiter pleinement des nombreuses activités extérieures.

1 Comment

  1. Angela

    Parfait carnet de voyage pour mon week-end à Prague d’octobre 🙂

    Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published.

PLUS DE VOYAGES ?

Ibiza Mood

IBIZA   Cette année on se laisse porter jusqu’à Ibiza, avec en tête une semaine calme & farniente à la découverte des nombreuses calas du Nord de l’île. On découvre de magnifiques paysages entre terre et mer, avec une végétation verdoyante et de magnifiques...

Thailand Express

THAÏLANDE   Pour notre second grand voyage nous voulions nous tourner vers l’Asie. Avec peu de congés et un petit budget en poche, le défi était simple : nous avions 12 jours pour découvrir la Thaïlande. Il a donc fallu faire des choix et c’est malheureusement le...